On peut dire que la dernière Banlist (janvier 2020) a frappé fort, mettant à mal les Deck actuellement les plus représentés en compétition.

De plus, de nouvelles sorties risquent de fortement impacter la composition des Decklist.

Parmi ces nouvelles cartes, certains archétypes ont reçu du support et de nouvelles cartes génériques ont aussi vu le jour.

Orage Foudroyant, le « Plumeau de Dame Harpie ou Raigeki » arrive en TCG et va faire très mal aux Deck jouant beaucoup de Magies ou Pièges.

Des monstres lien comme Contrôleur de la Pesanteur ou Mouton de Croix seront un précieux atout pour les Deck invoquant par Fusion, Synchro, Xyz ou Rituel.

À l’aube d’un nouveau format, quelles Deck vont pouvoir sortir leur épingle du jeu avant Avril ?

Qui a été le plus impacté par cette Banlist et les sorties de janvier ? Qui va pouvoir en profiter ?

Les Grands Perdants

Ces Deck ont été considérablement touchés au point de potentiellement disparaître des tops tables des tournois.

Assaut de l’air

On peut dire qu’Assaut de l’air s’est fait striker …

Avec l’interdiction de sa carte motrice Assaut de l’Air – Mobilisation – À l’Attaque !, le Deck perd son potentiel de tutorisation et de création de ressources.

Assaut de l’Air – Mécha – Drones Frelon étant toujours limitée, l’archétype, que ce soit en tant que Deck ou engine, quitte la scène compétitive.

Dragon du Tonnerre

Colosse, Dragon du Tonnerre, l’un des deux « Boss Monster » de l’archétype a été banni.

Le Deck perd énormément et Titan, Dragon du Tonerre ne sera pas suffisant pour rester au sommet du Metagame.

Le cas est tout de même moins désespéré que pour Assaut de l’air. De nouvelles Decklist hybrides incluant des Danger! pourraient de nouveau faire surface dans le but d’invoquer une multitude de monstres puissants.

Les Perdants :

Ces Deck ont été fortement impactés. Ils devraient survivre, mais seront tout de même bien moins forts.

Orcust

Orcust a beaucoup souffert avec cette banlist et l’interdiction d’Orcust Horreur de la Harpe, carte motrice permettant de lancer la « boucle Orcust ». Cependant le Deck était surdominant. Il demeure encore aujourd’hui très bon, rien ne garantit cependant qu’il reste seul au sommet. Les interruptions bloqueront encore plus le lancement des combos et l’archétype risque de peiner lors de duels longs.

Absorption d’Âme désormais délimitée risque de faire mal au Deck : elle sera présente dans beaucoup de Side.

Véritable Draco

Véritable draco voit 2 de ses meilleures cartes limitées : Diagramme Dragonique et Carte d’Exécution. Le potentiel de pioche et de tutorisation du Deck s’en trouve ainsi fortement réduit.

Le Deck était considéré comme un anti-meta et le sera toujours : personne n’aime subir des Pièges comme Il Ne Peut Y En Avoir Qu’Un ou L’Éruption des Monarques.

Pendule

Les Deck Pendule et/ou Endymion ont vu leur lien générique se faire bannir.

Il faudra jouer désormais sans Électrumite Métalphose Lourd qui permettait d’accéder facilement à plusieurs ressources du Deck.

Servante d’Endymion est quant à elle limitée.

Ces Deck se retrouvent impactés, mais ont à leur disposition d’autres manières de jouer.

Le Deck n’est pas mort et les principaux candidats au sommet de la Meta ont eux aussi été touchés.

Cependant ce n’est définitivement pas pour les Deck Pendule que le chemin semble avoir été dégagé.

Abysses ardents

Les Abysses ardents ont récupéré une seconde Guide des Enfers, mais voient leur carte de pioche Lumière de Sekka limitée. Cela réduit fortement l’intérêt de cette Magie (le Deck devant se passer d’autres Magies ou Pièges pour la jouer).

Le Deck reste bon mais était loin d’être le plus compétitif et cela ne devrait pas s’améliorer.

Impact Neutre :

Ces archétypes ont été touchés, mais paradoxalement ils réussissent à tirer profit de cette  Banlist. Ils demeurent très forts malgré ces quelques pertes : les autres Deck ont tellement été impactés que la voix est libre désormais.

Salamangrande

L’archétype Salamangrande vient de voir l’une de ses cartes d’Extra Deck bannie : Salamangrande Étalomirage. L’accès aux ressources devient bien plus restreint.

Cependant Dame Débug a été délimitée et le Deck dispose de nombreuses autres façons de tutoriser ses cartes.

Bien qu’ayant été impacté, il s’agit du Top Deck ayant le moins subi. La mise en retrait des autres archétypes compétitifs du moment va être bénéfique et compenser la perte d’Étalomirage.

De plus, le Deck aura un nouveau monstre et une nouvelle Xyz au mois de mai (qui iront ensemble bien entendu).

Clair de Lune

Ce Deck a perdu Azathot, Entité Éloignée et sa « protection contre les Handtraps » (et notamment contre Nibiru, l’Être Primitif).

Cependant un bon joueur savait qu’il fallait enrayer les combos Clair de Lune avant l’arrivée de ce dernier et seul Nibiru est désormais un danger supplémentaire. C’est tout de même plus équitable, laissant une chance à l’adversaire de s’en sortir lorsque le Deck se lance : perdre au dé ne sera plus une défaite instantanée contre Clair de Lune.

À l’inverse, le Deck récupère 2 places au sein de son Extra Deck (qui est très limité compte tenu de ses possibilités).

L’archétype Clair de Lune couplé aux Danger ! et à d’autres cartes est vraiment très versatile.

En fonction de la Decklist, ce Deck peut réaliser des Otk, invoquer des monstres puissants (disposant d’effet d’annulation ou empêchant l’adversaire de jouer, comme par exemple l’Archange Kristya ou l’Exterio Naturia), tutoriser des Handtraps ou encore des Pièges continues (Ordre Impérial, Limiteur d’Invocation, Décret Royal).

Compte tenu de la banlist, les Clair de Lune vont avoir le vent en poupe.

Les Gagnants :

Suite à l’annonce de la Banlist, aucun archétype n’a récupéré de cartes surpuissantes favorisant sa mécanique de jeu. Cependant certains Deck se retrouvent plus ou moins directement avantagés. Ils ne seront pas forcement Tier 1, mais devraient être plus représentés.

Altergeist

Cet archétype, déjà bien loti au sein de l’ancien metagame, a récupéré quelques cartes intéressantes.

Avertissement Divin vient s’ajouter à la longue liste des Pièges efficaces pouvant être joués.

La Guide des Enfers permet elle un combo intéressant.

Celle-ci donne accès à Sangan. En réalisant une lien 2, Sangan donne accès à Multimposteur Altergeist.

Cependant ce n’est pas terminé, en lien 2 , il est possible d’invoquer Cherubini, Ange Ébène des Abysses Ardents. Celui-ci peut envoyer Les Chevaliers Fantômes des Bottes Silencieuses au cimetière. On peut le bannir pour accéder à l’Epée du Brouillard des Chevaliers Fantômes. En 1 carte on gagne ainsi accès à 1 Piège et à Multimposteur Altergeist : le Deck est lancé.

Rien ne garantit que ce combo sera joué sur la scène compétitive, mais voilà de quoi changer de la routine d’un Deck Altergeist.

La limitation de Redémarrage Rouge semble également lui profiter.

Bien que pressenti comme un potentiel Tier 1, le Deck vieillit et souffre beaucoup de la destruction de ses Pièges. Il est compliqué pour lui de gérer un monstre inciblable. Il souffre de quelques match up difficiles et ses bêtes noires risquent de ressurgir dans le cas où il deviendrait trop dominant (Boarder Inspecteur / Denko Sekka).

Les nouvelles sorties font évoluer le jeu et Orage Foudroyant est un énorme danger pour cet archétype. De plus en plus de monstres sont inciblables et une I:P Masquerena donnant accès à un Trisbaena Topologique peut faire très mal.

Magicien Sombre

Entre la dernière banlist et surtout les dernières sorties, l’archétype Magicien Sombre pourrait bien se faire une place sur la scène compétitive, au moins en tant qu’outsider.

Ce Deck bénéficie de nombreuses nouvelles cartes, certaines améliorant considérablement la consistance du Deck le transformant en une véritable machine à piocher.

D’autres cartes axées contrôle et/ou combo ont également vu le jour.

Le rêve de certains vient de se réaliser : on a enfin un bon Deck Magicien Sombre jouable en tournoi. Le Deck possède toujours certaines fragilités qui risquent de lui poser problème à haut niveau.

ESPIRALE

L’archétype ESPIRALE a été épargné par la dernière Banlist et peut grandement tirer parti d’une carte initialement prévue pour Magicien Sombre : Âmes des Magiciens.

Elle permet entre autre d’envoyer Plan Directeur ESPIRALE au Cimetière (un monstre de type Magicien de Niveau 7) et aussi d’envoyer ses Magies / Pièges au Cimetière dans le but de piocher. Les Magies / Pièges ESPIRALE disposant d’effets pouvant être activés lorsqu’ils sont au Cimetière, la synergie entre cette carte et l’archétype est optimal.

Le Deck peut réaliser énormément d’invocations spéciales durant son tour et, à la manière d’un Deck Clair de Lune, disposera de beaucoup d’options pour rendre la vie dure à l’adversaire.

Zombie

Jack-o-Bolan arrive en TCG. C’est une très bonne carte pour cet archétype : elle favorise son lancement et octroie une invocation spéciale et une défausse à un archétype dépendant beaucoup de son invocation normale.

En plus de cela, elle permet des interactions durant le tour adverse (invoquer un Zombie depuis l’un des Cimetières).

Il va sans dire que, à la manière de certains Deck Orcust, ce monstre couplé à I:P Masquerena pourra faire subir des choses atroces à son adversaire, comme invoquer un monstre lien Topologique. Jack-o-Bolan pourra à son tour déclencher l’effet de ce monstre (donc potentiellement bannir toutes les Magies / Pièges – détruire tous les monstres en zone Main – bannir toutes les cartes du Terrain …).

 

Toujours à la manière d’Orcust, Absorption d’Âme, désormais délimitée, risque de faire mal au Deck. Les joueurs risquent de la jouer pour contrer Orcust et les Zombies en feront les frais.

La bête noire (Assaut de l’air) d’un Deck Zombie étant hors jeu, méfiez-vous d’eux, ils pourraient bien vous surprendre.

D'autres bons Deck à surveiller :

Pour eux rien de bien nouveau, mais le contexte actuel pourrait leur être favorable

Un autre Deck contrôle, pouvant notamment rendre la vie dure à Altergeist, risque de devenir un excellent outsider à cette nouvelle meta. Il s’agit de Subterreur. Sa capacité à annuler, tutoriser et passer au travers de beaucoup de cartes génériques (Nibiru, Super Poly, etc …) en fond un adversaire très sérieux et mieux vaut savoir quand et comment le stopper.

Les Banlist successives ont considérablement renforcé les archétypes Dinosaure et HERO. Beaucoup de leurs cartes limitées et bannies sont désormais pleinement accessibles et ces Deck sont de ce fait beaucoup plus consistant.

Un Deck Dinosaure pourra procéder à de multiples invocations spéciales afin d’invoquer des monstres très problématiques. Le monstre Divernosaure est quant à lui une excellente carte permettant de se protéger de Nibiru, l’Être Primitif.

HERO dispose pour sa part de multiples solutions pour remonter un terrain établi et réaliser un Otk. Plusieurs interruptions ne suffisent parfois pas à l’arrêter et le Deck montre depuis quelques temps un nouveau visage. Son Extra Deck est un véritable couteau suisse et sa mécanique n’est pas difficile à lancer.

Les Invokhé pourraient également revenir en force, que ce soit par le biais d’une version jouant les Mekk-Chevalier ou d’une autre plus axée contrôle. En OCG, beaucoup de Deck Invokhé jouent de nombreux Contre-Pièges, des monstres comme Boarder Inspecteur, Animal Féérique – Luna (accompagnée de monstres Kaiju) ou encore Esprit Tenyi – Vishuda. Le Deck peut aussi jouer le Piège continu Il Ne Peut Y En Avoir Qu’Un.

Le Deck Danger! Gren Maju était déjà fort auparavant. Il est difficile de savoir s’il sera toujours autant représenté dans cette nouvelle Meta, mais le Deck a désormais à sa disposition un nouveau Gizmek permettant, entre autre, de se débarrasser des monstres présents dans la zone Monstre Extra.

Pour finir, les Infernoid devraient continuer à être importuns. Sacrifier les monstres adverses (grâce à la Magie de Terrain Antre des ténèbres) pour activer leurs propres effets fera toujours enrager l’adversaire. Une fois en place, ce sera quelque chose de difficile à contrecarrer, et ce, même pour un Deck axé Contrôle.

Des Rogue toujours Rogue :

Ces Deck devraient rester Rogue, mais pourront tout de même surprendre dans un format où la diversité devrait être plus grande

Quelques autres Deck peuvent toujours effectuer de bons résultats. L’effet de surprise pourrait y être pour beaucoup et la victoire n’en sera que meilleure.

Les Deck Traptrix pourraient bien profiter d’un format plus lent. Il est fastidieux de jouer second face à cet archétype tellement le Deck joue de Pièges.

Les Nékroz vont profiter de la disparition de Colosse, Dragon du Tonnerre (ce monstre bloquait énormément le Deck) pour invoquer de puissants monstres et potentiellement remonter un terrain déjà établi.

Un Deck Magie de Mousquet demeure quant à lui difficile à gérer lorsqu’il est lancé et l’Otk peut vite arriver.

Quelques archétypes récents comme Tenyi, Marincesse ou Dragonirène pourraient aussi finir par trouver des Decklist viables compétitivement.

Des oubliés à ressortir du placard

Ces Deck relativement peu joués aujourd’hui renferment peut-être un bon potentiel

Magidolce

L’archétype Magidolce est aussi puissant que mignon.

En une seule carte, le Deck peut lancer ses combos, et par le biais de nombreuses invocations spéciales, construire un terrain solide. Tout est tutorisable et le Deck se distingue par sa capacité à recycler ses cartes et à générer de nouvelles ressources.

Son monstre fétiche, la Reine Tiaramisu Magidolce, peut renvoyer 2 cartes dans le Deck de l’adversaire sans les cibler, et ce, une fois par tour par exemplaire de cartes.

L’archétype et son fonctionnement sont atypiques et compliqués à appréhender. Autant dire que croiser son chemin en tournoi sans le connaître est très dangereux.

Peintre Météorologique

Les Peintre Météorologique sont tout aussi jolis et ont eux aussi un fonctionnement original.

Outre la mécanique de l’archétype lente et interactive, le Deck peut jouer des cartes très contraignantes sans sourciller.

Il y a parmi elles Perdez 1 Tour ou Absorption de Compétence, mais ce ne sont pas les pires.

Le Deck peut jouer sans son Cimetière et ainsi compter sur Macro Cosmos ou Fissure Dimensionnelle pour écourter le duel, ou encore sur des Handtrap comme le Migrateur Dimensionnel pour faire perdre du temps ou des ressources à l’adversaire.

Les Decklist actuelles ne sont pas forcement armées pour affronter ce genre de situation et les joueurs peuvent ne pas réussir à gérer tant de nouveautés.

Kozmo

L’archétype Kozmo pourrait bien profiter de la disparition de certains Top Deck pour revenir en force.

En effet, les monstres que ce Deck est capable d’invoquer ne font pas rire. Certains sont inciblables et disposent d’effets d’annulation. De plus, le Deck créé et recycle facilement ses ressources. Affronter ce Deck est compliqué quand on le découvre. Le Deck peut réaliser des invocations spéciales durant le tour adverse. Détruire certains monstres n’est pas vraiment une bonne idée et certains ont de plus des effets rapides versatiles (annulation, invocation d’autres monstres entraînant bien entendu d’autres effets).

Une engine pour jouer second :

Tirez parti du Contrôleur de la Pesanteur et des Marionnette de l’Ombre

La sortie de Contrôleur de la Pesanteur va permettre un combo intéressant avec les Marionnette de l’Ombre. Imaginez un « typhon d’espace mystique – goblin parvenu / dispositif d’évacuation obligatoire / sacrifice inutile ».

Ce montre lien nécessite 1 Monstre non-Lien dans une Zone Monstre Extra pour être invoqué.

 

Si l’adversaire contrôle un monstre invoqué depuis l’Extra Deck, il est alors possible d’activer Fusion Marionnette de l’Ombre et d’utiliser 2 matériels depuis le Deck (1 Marionnette de l’Ombre + 1 monstre de l’attribut adéquate).

Outre les effets réjouissant des monstres Marionnette de l’Ombre (piocher 1 carte, détruire 1 Magie ou Piège), les monstres fusion de cet archétype nécessitent des monstres de divers attributs pour être invoqués. Il vous suffira de choisir le monstre Fusion Marionnette de l’Ombre correspondant à l’attribut du monstre que vous voulez envoyer depuis votre Deck au cimetière.

Pour finir, vous pouvez utilisez Contrôleur de la Pesanteur afin de renvoyer le monstre adverse dans son Extra Deck.

Le fin mot de l'histoire : Qui sera Tier 1 ?

Il n’y a pas vraiment de réponses à cette question.

Les archétypes présentent tous un certain potentiel, mais ce sont les joueurs qui font la Meta et les résultats.

Leur capacité à créer de bonnes Decklist, d’optimiser leur manière de jouer ou plus simplement le fait de choisir certaines cartes ou archétypes pour des raisons de goût auront le dernier mot à cette question.

Personnellement, je miserai bien sur un Top Salamangrande, Clair de Lune, ESPIRALE. Altergeist, Dinosaure et Magicien Sombre pouvant venir jouer les troubles fêtes en tant qu’outsider.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *